Alioune K oné (Alioune K) est auteur compositeur interprète. Multi-instrumentiste.

Alioune K artiste franco-malien, est  né le 12 novembre 1968, c’est en France qu’il passe son enfance. Très jeune, il commence la musique classique au conservatoire, où il étudie le violon et la clarinette. Cette formation rigoureuse lui donnera pour le reste de sa carrière, de solides bases musicales pour la composition et l'harmonie.
C’est un peu plus tard avec la guitare, le piano et le chant qu’il s’épanouit pleinement et compose ses premières chansons.
A 18 ans, Alioune monte son groupe de Reggae « Zaï Band ». Il écrit, compose et chante. En quelques années,  Zaï Band fera plus de 200 concerts en Europe. En 1992, le disque autoproduit Live de cette formation se vend partout où le groupe tourne.  Zaï Band, c’est toujours plus de 11 musiciens sur scène, et une énergie sans pareil.

En 1994, Alioune K rencontre Sam Tshabalala un musicien chanteur compositeur sud-africain exilé de son pays depuis l’apartheid. Cette alliance donne naissance au trio vocal acoustique « Kelenya ». Monique koko Oudjah, chanteuse ivoirienne de talent vient compléter ce trio. Cette formule divulgue une musique intimiste, riche en harmonies et en rythmes. Avec cette formation, réduite, Alioune K va effectuer de nombreuses tournées.

En 1998, Alioune K travaille avec Dominique Fillon, pianiste-arrangeur qui joue avec des grands noms de la scène française, Bernard Lavilliers, Michel Fugain, Maurane….
Les deux musiciens associent leurs talents respectifs pour créer l’album « Alioune K-Kelenya ».
Ce disque de world aux multiples influences  est l’exemple même que la musique et les styles peuvent se métisser avec bon goût et professionnalisme. Durant cette période auprès de Dominique Fillon, Alioune K travaille avec de grands musiciens de la scène internationale : Steeve Sehan, Etienne M’bappe, Jean Philippe Fanfan, Moktar Samba, etc… Pour la promotion de l’Album, le quartet Alioune K (AK, Dominique Fillon, Fred Alie, Marco Araya Correa) part sur la route à la rencontre d’un public enthousiasme et fidèle.

Enrichi par ses nombreux voyages entre le continent africain et sud américain, il s'installe quelques années à Salvador de Bahia et s'imprègne pleinement de la diversité musicale et de son métissage au sens large du terme.

C'est à cette période, en 2001 qu'Alioune K devient un des compositeurs principaux de la maison d’édition Tabata Music, issue de la société Mood Média, leader mondial de la diffusion musicale dans les lieux de vente (magasins, coiffeurs, cafés, restaurants, supermarchés et magasins d’équipement de la maison, et ce, dans plus de 40 pays).
Il s'agit de créer de la musique d'ambiance pour ces lieux publics. Le champ de composition est vaste, car Tabata music s'adapte continuellement à sa clientèle, et demande aux compositeurs de faire preuve d'une grande créativité dans de nombreux styles musicaux: Chill out, lounge music, Electro-Soft, Deep House, Dub, Reggae, Pop Rock, etc...
A l'heure actuelle en 2014  Alioune K a composé, arrangé plus de 200 œuvres pour Mood Media, en partenariat avec la Sacem.
En studio Alioune K fait la connaissance du multi instrumentiste guitariste chilien Marco Araya Correa. Dès lors, ils ne vont cesser de travailler ensemble.
En compagnie de Coki Marquez, autre musicien de talent, Alioune K et Marco Araya repartent en tournée française, acceptant l'invitation du “Trio Esperança” de les accompagner.

En 2004, Alioune K et Marco Araya Correa créent le groupe « AKMAC » et proposent un reggae français électro-acoustique original et raffiné, écrit et composé par Alioune K.
L’album « Courez » d’AKMAC sort en 2005 produit par Indigo Productions. La tournée promotionnelle propulse le groupe dans des salles telles le Zénith de Paris, le Grand Rex et l’Olympia.

Alioune K joue depuis toujours de la Kora, une harpe africaine à 23 cordes.
C'est aussi avec Marco Araya Correa qu’Alioune K crée en 2010 le groupe "Korastic Project".
Un duo unique en son genre. La rencontre improbable de la Kora d'Alioune K avec le Charango et Cuatro de Marco. Un savoureux mélange de sons d'Afrique de l'Ouest et d'Amérique du Sud. Tout cela accompagné de mélodies envoûtantes chantées en Bambara!
Encore un projet nourri de nombreux concerts parisiens avec un public fidèle grandissant à chaque fois.

Actuellement, Alioune K et le fameux saxophoniste de Jazz Olivier Py préparent une collaboration surprenante et tolalement innovante; dans laquelle les arpèges de la Kora et les mélopées du saxophone s'unissent pour créer un Jazz détonnant. cf: Whispering Souls

Au total, Alioune K avec tous ses projets partage depuis de nombreuses années la scène avec de nombreux musiciens et chanteurs, tels :
Lokua Kanza, Manu Dibongo, Michel Jonaz, The Wailers, Bernard Lavilliers, Sensimillia, Jimmy Cliff, Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly...

 

Diamond Dance The Musical : Alioune Koné participe actuellement à la création de la comédie musical "Diamond Dance" en tant que Directeur Musical et compositeur. More info, clic here

 

Musique à l'image / Film scoring:

Alioune Koné a suivi la formation exigeante du CIFAP : "Musique à l'image":
- Musique de film /Symphonique/ Documentaires / Reportages / Cartoons
- Habillage, illustration et identité sonore pour les radios/entreprises.

Il a aussi suivi t le cursus Master : "MA Orchestration for Film, Games and Television"
ThinkSpace Education University
West Sussex PO20 7LB
England UK

Alioune Koné a intégré le pool de compositeurs de "WILL PRODUCTION" spécialisé dans la musique à l'image, le sound design etc...

C'est dans  son home studio parisien qu'Alioune K écrit, compose et élabore ses projets.